Vivre notre propre vie… Faire ce que nous avons envie sans se soucier du regard des Autres, de l’argent, du temps… Faire le choix de Soi pour réaliser ses rêves en toute liberté et sérénité. Etre dans une existence qui nous fait vibrer… Emprunter le Chemin de notre Vie en cohérence et en conscience vers notre propre épanouissement. 

Tel est le rôle de chaque être humain, être Cré’acteur de sa Vie.

N’est-ce pas le type de vie que vous souhaitez créer ? Simple à dire et pourtant, plusieurs obstacles nous mettent à l’épreuve : la société, notre entourage et surtout… Nous-même !

Confrontés à la peur, nous préférons faire taire l’appel intérieur de notre Etre et entrer dans un moule dont nous ne connaissons pas l’origine. La peur aiguille notre boussole intérieure sur un chemin qui n’est pas le nôtre… 

Chacun est l’auteur du livre de sa Vie. Avec quelle couleur voulez-vous écrire la vôtre ?

 

Voici 4 actions indispensables pour vivre sa vie…

 

  • En aparté 
Tout d’abord, permettez-moi de vous partager une prise de conscience qui a bouleversé ma Vie. Comme vous le savez peut-être, l’un de mes rêves est d’écrire… Oui mais pas n’importe quoi : un roman initiatique, ni plus ni moins.
Et, finalement, je découvre qu’écrire est viscéral, un besoin impérieux qui, mis de côté un moment, finit par m’éclater au visage. Ecrire est une source de mon équilibre intérieur, c’est même l’appel de mon âme.
Est-ce pour autant qu’il faille attendre le complet déséquilibre pour prendre le temps d’écrire ?

 

Elizabeth Gilbert évoque dans son livre Vivre par magie, deux personnalités d’écrivain :
– ceux qui cultivent leur mal-être, croyant que leurs émotions sont sources de leur inspiration et,
– ceux qui pensent que le plaisir et la joie sont les moteurs pour être inspirés.

 

Et… il y a ceux qui ne se trouvent ni dans la première, ni dans la deuxième case. Pourtant, ces écrivains existent pour différentes raisons. Par exemple, moi-même, j’ai expérimenté la première, plus jeune : une écriture libératrice que j’ai finie par abandonner. Aujourd’hui, je pourrai réitérer cette option mais je ne suis pas capable de créer, d’être inspirée sous l’emprise d’émotions « négatives ».

 

Alors, où est-ce que je me situe ? Dans celle où écrire est l’un de mes talents, écrire semble être mon chemin dont je n’arpentais pas la voie (pour y remédier, je me suis engagée en octobre 2016, dans un défi : DANS 30 JOURS, J’AURAI… répondu à l’appel de mon âme, c’est-à-dire écrire !).

 

Je faisais la sourde oreille à une partie de ma mission. Oups ! Et, toutes les raisons étaient bonnes : « je n’ai pas le temps », « je ne gagnerai pas d’argent »,  » c’est ridicule de vouloir écrire », « quel sens à tout ça ? », « je n’y arriverai pas »… Bref, n’importe quelles excuses faisaient l’affaire, même celles de se faire croire qu’il y a quelque chose de Haute Importance qui m’attendait…

 

Et, au final, le résultat ? Personne n’est gagnant : ni moi, ni les idées d’écriture qui elles, attendent réellement que j’éveille l’écrivain en moi, ni mes futurs lecteurs.

 

Alors si tout le monde y perd, pourquoi laisser en suspens une telle situation ?
  • Seules deux émotions existent…
Revenons à la base des émotions, il en existe seulement deux qui se déclinent sous toutes formes de nuances : l’Amour et la Peur.

 

Quelle est la réelle motivation de procrastiner cet appel à écrire ? La PEUR !

 

Quand la peur prend le volant de l’écriture, je ne fais pas partie du voyage. Tous les écrivains font face un jour ou l’autre, à leur propre peur : celle de ne pas être lu, celle d’être critiqué, celle d’être déçu du résultat, celle de ne pas être édité et bien d’autres encore… Finalement, celle d’ECHOUER
  • Il n’existe pas de définition globale de la réussite
Qu’est-ce que signifie réussir pour soi ? N’avons-nous pas chacun, notre propre définition ? N’est-elle pas empreinte de contribution pour les autres, le Monde, quelle que soit la forme d’écriture ou le type d’action ?

 

Je crois profondément à ce partage « gagnant » : s’offrir un espace d’écriture pour soi et offrir aux Autres un instant pendant lequel ils « oublient » le déséquilibre permanent de la Vie.

 

C’est ma définition de la réussite. J’aurai joué mon rôle dans votre monde intérieur et dans le mien.
L’écrivain, le romancier, l’auteur sont présents parmi nous depuis la nuit des temps pour ouvrir les portes de l’imaginaire, de Votre imaginaire. Il dévoile une autre perception de la réalité, plus profonde, plus détaillée, plus globale ; c’est selon son humeur. Toujours est-il qu’il apporte une vision du Monde avec un angle de vue différent.

 

  • C’est à cet instant que votre Vie commence…
Tout simplement parce qu’en chacun de nous, il y a un auteur : celui du livre de sa vie. Ecrire votre vie est une source de votre équilibre intérieur.

 

Est ce pour autant qu’il faille attendre le complet déséquilibre pour prendre le temps d’écrire sa vie ?

 

Ce n’est pas nécessaire et pourtant…

 

Il y a ceux à qui tout semble facile. Mais nous ne voyons que la partie visible de l’iceberg, le résultat de la somme d’actions posées avec constance. Ils créent leur vie.

 

Il y a ceux qui attendent de toucher le fond et trouver l’énergie utile pour basculer dans le côté lumineux de la force. C’est ok, ce fut mon cas par le passé. S’ensuit un certain marasme.

 

  • Peur ou amour 
Pourquoi procrastiner cet appel à créer sa vie ?  La PEUR, toujours !
La peur de déplaire, la peur de ne pas être assez, la peur du regard de l’Autre, la peur de ne pas être aimé, le manque de confiance… « Qu’est ce qu’ils vont penser ? », « Je ne suis pas assez ci… trop ça… », « Est-ce qu’il/elle va m’aimer… », « Il faut faire… », « Je dois… »

 

Et quand la peur prend le volant de votre Vie, vous ne faites plus partie du voyage. C’est elle qui contrôle… 

 

  • Quelle est votre définition de la réussite ?
Vivre la vie que les autres ont imaginé pour vous et contrôlée par la peur
ou
Vivre la Vie que vous souhaitez au plus profond de vous ?

 

Si vous choisissez cette dernière option, FELICITATIONS ! Vous allez jouer votre propre rôle dans le grand Puzzle de la Vie.
4 actions indispensables pour créer sa Vie :
  • Première action : OBSERVEZ-VOUS !

 

Prenez un temps de méditation chaque jour et devenez l’observateur de vos pensées. Les pensées qui défilent pendant ce temps donnent des indications sur votre discours intérieur. De plus, vous profitez du bénéfice supplémentaire qui est de lâcher prise avec vos pensées.

 

Pour commencer, aucun matériel n’est nécessaire : seulement un espace dans lequel vous pouvez rester tranquille le temps de votre méditation.

 

La meilleure méditation pour débuter est la méditation qui utilise la respiration pour vous permettre de devenir l’observateur de vos pensées, sans s’y attacher.

 

Grâce à la méditation, vous avez davantage conscience des phrases que vous vous répétez sans cesse. Vous repérez alors vos préoccupations, vos croyances, vos envies… et vous lâchez prise avec ce flot de pensées pour laisser place à votre Etre profond.

 

 

  • Deuxième action : REVEZ ! 

 

Tout commence par un rêve… Bien souvent, adulte, il est considéré que rêver est une activité pour les enfants, pour les adolescents et parfois, les étudiants… Ils ont la vie devant eux.

Il n’y a pas d’âge pour rêver ! Et ces rêves ne sont pas non plus forcément ceux que vous aviez enfants ! Votre enfant intérieur évolue à mesure que vous évoluez dans la Vie et par conséquent, vos rêves aussi.

 

Pour entendre votre voix intérieure, prenez un temps pour vous. Imaginez ce qu’au plus profond de vous, vous souhaitez vivre dans les prochaines semaines, les prochains mois, les prochaines années.

 

Rappelez-vous qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser un bon nombre de vos rêves ! (Nous en parlerons dans un prochain article).

 

 

Réalisez ces 3 exercices :

1- Fermez les yeux et imaginez que vous n’avez plus que 24h à vivre. Accueillez sans jugement votre ressenti, même inconfortable. Demandez-vous : qu’est ce que je ferai ? Qu’est-ce que je dirai ? A qui ?

Prenez un instant et notez tout ce qui vous vient, sans jugement toujours… Vous venez d’établir vos vraies priorités…

 

2- Vous avez maintenant un an devant vous. Vous avez la possibilité de prolonger votre temps de vie en choisissant de vivre tout ce qui est important pour vous. Notez-les et aussi, tout ce que vous regretteriez de ne pas avoir vécu.

 

3- Posez-vous cette dernière question et notez vos réponses : Qu’est ce que vous aimez assez pour que les mots échec et succès n’aient plus de sens ?

 

 

  • Troisième action : DRESSEZ VOTRE LISTE DE STOP ! 

 

Prenez une feuille de papier ou votre carnet. Notez absolument tout ce que vous ne voulez plus vivre. Ecrivez cette liste en ressentant, tous les désagréments que génèrent ces actions. Puis, prenez intérieurement un engagement vis-à-vis de vous-même à ne plus vivre cela. Peu importe le nombre de stop.

Grâce à cet exercice, vous prenez conscience de ce qui ne vous convient plus ; ce qui vous empêche d’écrire votre vie.

 

 

  • Quatrième action : CONTINUEZ A REVER !

 

Les trois premières actions permettent de faire le point sur votre situation actuelle, sur vos envies, sur ce qui vous fait vibrer et ce qui vous empêche aujourd’hui de vivre votre propre Vie. C’est à cet instant précis que vous devenez le Cré’acteur de la Vie que vous souhaitez. Tout commence par un rêve… éveillé.

 

Réalisez, selon votre convenance :

1 – une liste de déclarations positives à lire chaque jour, et/ou

2 – un tableau inspirant d’images représentant l’existence que vous voulez, à regarder chaque jour pour s’en imprégner totalement et ressentir en vous la Vie, et/ou

3 – une vidéo inspirante associant vos déclarations et images avec une musique suscitant une émotion positive chez vous, vous invitant à aller vers votre Vie rêvée.

 

Vous venez de faire connaissance avec une facette de la visualisation. Elle vous permet d’augmenter votre taux vibratoire*. Naturellement, en répétant avec constance cette action, vous attirerez tout ce dont vous avez besoin pour vivre ce que vous avez imaginé, grâce à votre émotion positive : Joie, Paix, Amour, Sérénité

* Taux vibratoire : Tout être vivant a un taux vibratoire. C’est la fréquence d’énergie ou vibrations qu’émet un être vivant qui est le résultat de la nature et du degré de son énergie. Cela crée un champ autour de soi qui entre en contact avec tout ce qui nous entoure : lieux, êtres ou objets et ce qui crée ou non des affinités ou non. Augmenter son taux vibratoire permet d’être en meilleure santé physique, mentale, émotionnelle et offre plus de fluidité dans la Vie. 

 

Vous avez entre les mains les premiers outils pour vous permettre d’écrire l’introduction du livre de votre Vie. Vous venez de révéler votre Boussole intérieure et le chemin à prendre, le vôtre.

Maintenant, c’est à vous de créer ! Offrez-vous ce cadeau : en faisant ce choix, vous offrez la possiblité aux Autres de faire de même et vous participez alors à l’émergence d’un Monde meilleur ! Gratitude !

 

 

Dans l’espace commentaire ci-dessous, partagez-nous quelles sont les 3 choses que vous ne voulez absolument plus dans votre vie  ? 

 

Share This